Phare Saint-Mathieu

La Pointe Saint-Mathieu

Bzh. Pays de Brest, Paysages bretons de breizhwpLaisser un commentaire

La Pointe Saint-Mathieu

Paysage breton typique où le phare domine

 

Il y a de ces pays, de ces régions et de ces lieux qui réveillent une image par la simple énonciation d’un nom. Le Finistère est de ceux-là, la Pointe Saint-Mathieu pour en témoigner.

Que vos pas aient déjà foulé ou pas ces terres, ce petit bout du monde breton offre la vision de hautes falaises balayées par de fortes rafales de vent qui déchaînent les vagues au contre-bas et d’où se détache un phare, étonnement immobile dans ce tumulte.

La pointe Saint-Mathieu ravivera le souvenir ou l’idée que vous vous faîtes de ces paysages bretons typiques.

Située à proximité du Conquet, cette pointe constitue la limite nord de la rade de Brest et des falaises de près de 20 mètres de haut l’encerclent de part et d’autre.

Erigé au début de XXe siècle, un cénotaphe – partie intégrante du mémorial national des Marins morts pour la France – surplombe la mer et permet de se recueillir dans un cadre tout à fait exceptionnel. Près de 100 000 visiteurs gravitent chaque année les quelques 160 marches qui mènent au registre où petits et grands peuvent y apposer leurs pensées. Le panorama qui s’offre à ces courageux suspendus à 58 mètres de hauteur d’Octobre à Mars s’étend de la presqu’île de Crozon jusqu’à Ouessant.

A quelques pas de là, les ruines de l’abbaye bénédictine balayées par le vent invitent à un voyage dans le temps. Selon la légende, un monastère primitif aurait existé dès le Ve siècle à l’emplacement de cette abbaye. Les constructions du XIe au XVe siècle aboutissent à ce vaste édifice maintes fois endommagé par les attaques anglaises au cours de XIIIe et XIVe siècles.
En 1789, l’abbaye devient « bien national » et les 4 derniers religieux doivent quitter les lieux. Le couvent reste vide et se délabre.

La petite église attenante qui subsiste en partie a été classée « Monument Historique » en 1867 et attire de nombreux visiteurs chaque jour. Chaque année, une cérémonie religieuse traditionnelle y est célébrée le 1er dimanche d’août.

Mais ne l’oublions pas, la pointe Saint-Mathieu doit sa renommée à son incontournable phare qui s’érige du haut de la falaise, typiquement vêtu de blanc et de rouge. L’ascension des 163 marches autorisée uniquement l’été vous offrira un vue à couper le souffle.

Et en chiffres ?
1835 : sa date de construction
37 mètres : sa hauteur
56 mètres : sa hauteur au-dessus du niveau de la mer
15 secondes : l’espacement nécessaire au phare pour répandre sa lumière blanche sur l’océan

Enfin, le sentier côtier qui longe la côte et laisse découvrir un cadre de nature brute et sauvage au détour de petits chemins sinueux offre d’incroyable panoramas qui sauront ravir les amateurs de randonnée… et les autres !

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.